Je veux tout savoir

Phytothérapie

Vkontakte
Pinterest




Le premier pas que nous allons faire pour connaître la signification du terme phytothérapie est de découvrir son origine étymologique. Dans ce cas, nous pouvons souligner que c'est un mot qui dérive du grec, car il résulte de la somme de plusieurs composantes lexicales de cette langue:
-Le mot "phyton", qui peut être traduit par "légume".
-Le nom "therapia", qui est synonyme de "traitement médical".

Nous pouvons également souligner que ce terme a été inventé par le médecin français Henri Leclerc au début du XXe siècle.

La notion de phytothérapie fait référence à l'utilisation de plantes et de produits d'origine végétale pour prévenir, traiter ou guérir les maladies . Le concept fait référence à une modalité de ce qu'on appelle thérapies naturelles ou thérapies alternatives .

Quand une personne a recours à une plante médicinale pour améliorer sa la santé , fait appel à la phytothérapie. Il est important de garder à l’esprit que, au-delà du contenu naturel de la phytothérapie, ces substances ne sont pas toujours bénéfiques et peuvent même être nocives. Il existe des plantes toxiques et d'autres plantes qui, lorsqu'elles interagissent avec divers éléments, peuvent avoir des effets néfastes.

C’est pourquoi vous devez toujours consulter un docteur avant de décider de la consommation d'une plante médicinale et de recourir à la phytothérapie. Juste un professionnel dans médecine Il est formé pour avertir des conséquences possibles de ces recours.

Les origines de la phytothérapie se trouvent dans Préhistoire , quand l’homme a fait appel à l’empirisme pour découvrir les propriétés des plantes appliquées à la santé. Au fil du temps, l'être humain a rassemblé ses connaissances à cet égard jusqu'au développement des phytothérapies.

Actuellement, la phytothérapie et la médecine conventionnelle ont des points de contact. Parfois, en fait, les plantes médicinales et drogues partager le même principe actif (c'est-à-dire la substance ayant des propriétés toxiques ou pharmacologiques). Le problème de la phytothérapie est que, maintes fois, le niveau de contenu de cet ingrédient actif n’est pas connu car il varie en fonction de la croissance, du traitement et de la récolte de la plante. Cela rend difficile la standardisation du produit et, par conséquent, son dosage précis.

Les autres données intéressantes sur la phytothérapie sont les suivantes:
- On estime qu'il existe actuellement plus de 100 000 espèces de plantes ayant des propriétés curatives.
Parmi les plantes les plus utilisées à des fins curatives, nous rencontrons du romarin, qui est bon pour traiter les douleurs musculaires et articulaires; Aloe Vera, qui rajeunit et soulage les brûlures de la peau; la lavande, qui soulage les maux de tête; ou le thym, qui est utile pour mettre fin aux symptômes de certaines affections bénignes.
-Les maladies ou affections qui, de la manière habituelle, sont le plus souvent traitées par phytothérapie sont l’anxiété, les maux de tête, le manque d’appétit, les infections urinaires, la constipation, les varices, la grippe, la dermatite, le surpoids ou le manque d’appétit.
Traditionnellement, la phytothérapie a choisi d'administrer ces plantes médicinales au moyen de tisanes. Cependant, de plus en plus peuvent être pris sous forme de sirops, de capsules ou même de gouttes. Sans oublier que certains sont facilement disponibles à la vente sous forme de crème.

Vkontakte
Pinterest