Je veux tout savoir

Allélopathie

Pin
Send
Share
Send


La première chose que nous devons exposer est l’origine étymologique du terme utilisé. Dans ce cas, nous pouvons déterminer qu'il s'agit du résultat de la somme de deux mots provenant du grec, tels que:
- "Allelon", qui peut être traduit par "un autre".
- "Pathos", qui est synonyme de "souffrir".

Le terme allélopathie il ne fait pas partie du dictionnaire qui élabore le Académie royale espagnole (RAE ). Son utilisation est cependant fréquente dans le domaine de la biologie, où c’est le phénomène qui conduit un organisme à générer certains composés biochimiques qui ont une influence sur la vie et le développement d'autres organismes.

Bien que nous puissions penser que l’allélopathie est quelque chose de récent dans notre société, ce n’est pas le cas. Plus précisément, des experts en sciences et, plus particulièrement en biologie, en viennent à indiquer qu’il était utilisé dans les temps anciens. Ainsi, par exemple, ils affirment que Pline est venue exposer comment l'ombre de la noix a modifié les cultures d'orge et de pois chiche.

Allélopathie peut entraîner négatif (lorsque les conséquences qu’elle génère sont néfastes pour le destinataire) ou positif (si leurs effets offrent des avantages ou des avantages) en fonction de la cause de ces composés biochimiques appelés allèles Produits chimiques

Les liens entre les plantes sont généralement régulés par allélopathie. Ongle plante Vous pouvez fabriquer un inhibiteur chimique tandis qu'un autre peut générer un stimulant. Par contre, il existe des plantes qui produisent des allèles chimiques qui agissent comme des insectifuges. De cette manière, dans une culture de tubercules, ce type de plantes peut être inclus pour lutter contre les parasites. Ainsi, la plante à allèle chimique protège les tubercules.

Savoir comment fonctionne l'allélopathie peut donc aider à la préservation des cultures. À cause de la caractéristiques allélopathiques les plantes peuvent être utilisées pour stimuler la croissance d’autres espèces ou pour servir pesticides ou des herbicides. L'essentiel est d'analyser les propriétés chimiques des plantes afin d'encourager les interactions positives et de minimiser ou d'éliminer les éventuels liens négatifs.

En plus de tout ce qui précède, nous ne pouvons pas ignorer une autre série d'aspects pertinents concernant l'allélopathie. En particulier, il convient de souligner les points suivants:
-Pour le connaître en profondeur, nous devons prendre en compte les modes de libération qui jouent un rôle fondamental dans celui-ci. Nous nous référons précisément à la lixiviation, à la volatilisation, à la décomposition des résidus de plantes ou aux exsudats de racines.
-Quand il est possible d’analyser avec une exhaustivité totale un processus allélopathique, il est essentiel d’avoir deux phases. Oui, car cette procédure comprend deux étapes distinctes: la phase biologico-écologique et la phase analytique.
- Parmi les nombreux avantages attribués à l'utilisation de l'allélopathie, citons le fait qu'il peut être utile de savoir comment même les agents allélopathiques peuvent conduire à la fonction d'herbicides.

Il convient de noter que la gestion biologique des cultures par allélopathie est considérée comme une alternative écologique à produits agrochimiques .

Pin
Send
Share
Send