Pin
Send
Share
Send


Du latin pavimentumle trottoir c'est la couche ou la base qui constitue le au sol d'une construction ou d'une surface artificielle. Le trottoir fonctionne comme un moyen de subsistance pour les êtres vivants et les choses.

Il est important de garder à l'esprit que le sol peut être revêtu de différents matériaux, tels que pierres ou bois . Le terme, cependant, est généralement associé dans certains pays à asphalte le matériel utilisé pour construire des rues, des routes et d'autres voies de communication. Par exemple: «Le trottoir de cette route est dans des conditions terribles», "Miguel a décidé de visiter la ville en pensant que la route était pavée, mais il a trouvé un chemin de terre", "Le gouvernement devrait investir plus d'argent pour améliorer le pavage de ces rues".

On pense que l'une des plus anciennes méthodes de pavage était celle connue sous le nom de Voie romaine , créé pour faciliter les communications et les transferts au sein du Empire. Cette route a été développée en plusieurs étapes et certains de ses tronçons sont toujours en bon état.

Les soi-disant mélanges d'asphalte et le béton sont les matériaux les plus courants pour créer chaussée urbaine , car ils ont une bonne tenue en charge et permettent le passage constant des véhicules sans subir de gros dégâts.

Ces dernières années, le développement de chaussées durables et respectueuses de la environnement . À cet égard, il convient de mentionner la création d'une chaussée qui combine l'asphalte avec la poussière de caoutchouc obtenue à partir de pneus recyclés et l'utilisation du produit appelé noxer , qui a la capacité d'absorber la pollution produite par les tuyaux d'échappement des véhicules.

L'importance de construire des chaussées résistantes

Étant donné qu'un grand pourcentage des accidents de voiture qui se produisent chaque jour dans les grandes villes sont liés à la détérioration des rues, il est très important de prolonger la durée de vie des trottoirs. Ceci est réalisé en étudiant les changements potentiels dans leurs conceptions, de sorte que l'usure produite par les véhicules affecte uniquement le manteau superficielle et ne génère pas de dommages structurels. Il est clair que les avantages de ces avancées auraient un impact à la fois sur la sécurité routière et sur l'économie.

En revanche, dans les pays à forte industrialisation, le nombre de des véhicules lourds qui parcourent leurs routes sans pitié, ce qui accélère de façon exponentielle l'usure de la route. Si une alternative à la structure actuelle n'est pas recherchée, les interruptions de circulation pour maintenance et reconstruction seront de plus en plus fréquentes, ce qui entraînera des problèmes tels que les embouteillages, les nuisances sonores, le stress accru et la violence.

Mais ce problème va de pair avec excès de voitures dans les villes, un problème que certains gouvernements tentent de combattre en encourageant l’utilisation transport public Les raisons les plus courantes de ne pas utiliser la voiture elle-même sont généralement liées aux tarifs de stationnement privé ou aux billets émis par les machines, et non à une vie plus saine, avec moins de bruit et des rues sans smog. On s'attend encore moins à ce que quelqu'un se soucie de l'intégrité de l'asphalte; Ce problème n'est inquiétant que lorsqu'il menace de détruire nos véhicules.

Des solutions à court terme à ces problèmes peuvent être recherchées, comme révolutionner la composition de la chaussée pour atteindre une résistance beaucoup plus grande sans augmenter l'épaisseur, ou multiplier la quantité d'autoroutes pour peindre des images de films de science-fiction, mais cela ne constitue qu'une série de patchs qui cachent pour un temps un problème beaucoup plus grave, présent à la racine du les sociétés Ils cherchent à accélérer leur vie jusqu'à ce qu'ils perdent le contrôle.

Pin
Send
Share
Send